Dans le cadre du projet « Améliorer la gestion de l’eau dans les systèmes de culture pluviale pour assurer la sécurité alimentaire au Burkina Faso : recherche et valorisation technologique », des données et des cartes nécessaires à l’établissement d’une situation de référence ont été réalisées. Ces résultats de l’Institut de l’Environnement et de Recherches Agricoles (INERA), ont été mis à la disposition de la Direction Générale des Aménagements Hydrauliques et du Développement de l’Irrigation (DGAHDI), pour l’élaboration de sa Stratégie nationale de restauration, de conservation et de récupération des sols (SNRCRS). Il s’est agi, entre autres, au cours de cet atelier présidé par le Secrétaire Général du ministère en charge de l’Agriculture, Moussa MAÏGA, d’amender les résultats de l’analyse spatiale de la CES/DRS, d’examiner la méthodologie de collecte de données et d’élaboration de la situation de référence, de référencer par région, les structures à même de fournir des informations.

La SNRCRS en cours d’élaboration, est un document cadre de référence nationale, harmonisé en matière de gestion durable et de conservation des sols en général et des espaces à vocation agricole en particulier