C’est la ville de Fada N’Gourma qui a abrité, ce vendredi 16 juillet 2021, la dernière étape de la campagne de sensibilisation sur l’assurance agricole. Initiée en phase pilote dans les régions du Centre-Ouest, de la Boucle du Mouhoun et de l’Est, l’assurance agricole vise à protéger le producteur, qui a adhéré, contre les risques de perte de rendement de sa récolte en maïs, suite à une insuffisance de pluies ou une sécheresse. Au cours de cette cérémonie, la Secrétaire Générale de la province du Gourma, Bernadette ADENYO/SERME, a salué l'initiative et le choix porté sur la région pour la mise en œuvre de la phase pilote. Et d’ajouter que la région contribue à hauteur de 5 à 6% de la production nationale en maïs. Tout en invitant les acteurs à redoubler d’efforts pour la mise à l’échelle du mécanisme, Madame Bernadette ADENYO/SERME a invité les producteurs à y adhérer massivement.
Le vice-président de la Chambre régionale de l’Est, Diassibo IDANI, apprécie positivement cette initiative et invite les producteurs de la région de l’Est à souscrire en vue de protéger leur champ de maïs.
Pour sa part, le coordonnateur du Projet de gestion des risques agricoles et alimentaires (PRAA), Adama SANKARA, a rappelé aux producteurs les conditions pour bénéficier de l'assurance. Il s’agit de la souscription, du 16 au 25 juillet 2021, à la prime qui s’élève à 6 193 FCFA/ha. Et d’ajouter que l'assurance est valable le temps que dure la campagne agricole. Les assurés susceptibles d'être indemnisés en cas de catastrophe sont ceux touchés par la sécheresse.