A Bèna dans la commune de Solenzo, le Directeur régional en charge de l’Agriculture John Hermann HIEN a présenté à la délégation, un bas-fond de 800 hectares emblavés en riz, dont 100 hectares aménagés. Les exploitants du bas-fond sont organisés en coopérative. Ils ont reçu des appuis en intrants et en labour.
Les producteurs ont salué le passage de la mission dans leur village et exprimé leur satisfaction de la mise en œuvre des appuis de l’Etat.
Selon le Chef de terre de Bèna, Boukaré SANGARE, le village contribue à la mise en œuvre de l’Initiative présidentielle : « Produire un million de tonnes de riz ». Son souhait est que la province des Banwa soit la première province productrice de riz. Et le Président de la coopérative, Siaka SANGARE, d’ajouter :« Nous ne comptons pas rester en marge de cette initiative, nous ferons tout pour une participation remarquable ».
La représentante des femmes étuveuses de Bèna a indiqué que les dispositions sont prises pour la commercialisation de la production. « Nous avons le marché le plus important de la province. Si nous avons ce qu’il faut pour moderniser notre activité, nous pourrons transformer toute la production de ce bas-fond », a-t-elle soutenu.
Outre le besoin de modernisation de l’étuvage, les producteurs ont souhaité l’aménagement du reste du bas-fond et des équipements en matériel de récolte et de poste-récolte.
Les membres de la délégation ont entretenu les producteurs sur les orientations du Département de l’Agriculture. Selon le Chargé de missions, Abel BAGRE, la volonté des autorités, à travers cette initiative, est de réduire considérablement l’importation du riz au Burkina Faso, et de faire face aux conséquences du Covid-19 sur l’importation des denrées alimentaires.
La mission a ensuite mis le cap sur le Centre de promotion rurale (CPR) de Kodougou dans la commune de Bourasso. Le CPR forme des jeunes à l’entrepreneuriat agricole. Pour leur formation, les apprenants ont emblavé du riz sur une superficie de 4,5 hectares où ils appliquent les techniques de productions enseignées. Le Secrétaire National de l’Initiative présidentielle pour le Développement de la riziculture, Gaoussou SANOU, a salué les efforts des responsables du Centre et a invité les apprenants, une fois sortis, à faire de la production du riz leur priorité.
Après Kodougou, la délégation a marqué une halte dans une plaine rizicole de 50 hectares à Sokoula, dans la commune de Safané. Les producteurs de cette plaine ont bénéficié d’intrants et de la subvention de labour de 28 hectares de terres. Le Chargé de missions, Abel BAGRE s’est réjoui de l’engagement des producteurs, et les a encouragés à s’investir davantage pour permettre à notre pays d’atteindre l’autosuffisance alimentaire.