Monsieur TASSAMBEDO a procédé à une induction artificielle de la ponte pour la reproduction des alevins. L' écloserie de Ziga a une capacité de 1 million 200 mille alevins. Les alevins issus de cette induction artificielle, seront disponibles dès le mois prochain et serviront à empoissonner les cages flottantes.
Il est à noter que la DGRH bénéficie du soutien du Projet pisciculture pour l’emploi et la sécurité alimentaire (ICCO-PESA). Selon le chef dudit Projet monsieur Lassina SANOU, l’un des problèmes dans le domaine de la pisciculture est la production des alevins. « 𝑵𝒐𝒖𝒔 𝒂𝒗𝒐𝒏𝒔 𝒗𝒐𝒖𝒍𝒖 𝒕𝒓𝒂𝒗𝒂𝒊𝒍𝒍𝒆𝒓 𝒂̀ 𝒓𝒆́𝒔𝒐𝒖𝒅𝒓𝒆 𝒄𝒆𝒕𝒕𝒆 𝒑𝒓𝒐𝒃𝒍𝒆́𝒎𝒂𝒕𝒊𝒒𝒖𝒆. 𝑨𝒗𝒆𝒄 𝒍𝒂 𝑫𝑮𝑹𝑯, 𝒏𝒐𝒖𝒔 𝒂𝒗𝒐𝒏𝒔 𝒕𝒓𝒐𝒖𝒗𝒆́ 𝒒𝒖’𝒊𝒍 𝒆́𝒕𝒂𝒊𝒕 𝒊𝒎𝒑𝒐𝒓𝒕𝒂𝒏𝒕 𝒅𝒆 𝒍𝒂𝒏𝒄𝒆𝒓 𝒍𝒆𝒔 𝒂𝒄𝒕𝒊𝒗𝒊𝒕𝒆́𝒔 𝒅𝒆 𝒍’𝒆́𝒄𝒍𝒐𝒔𝒆𝒓𝒊𝒆 𝒅𝒆 𝒁𝒊𝒈𝒂 𝒑𝒐𝒖𝒓 𝒓𝒆́𝒑𝒐𝒏𝒅𝒓𝒆 𝒂𝒖𝒙 𝒃𝒆𝒔𝒐𝒊𝒏𝒔 𝒅𝒆 𝒍’𝑶𝒇𝒇𝒆𝒏𝒔𝒊𝒗𝒆 », a laissé entendre M. SANOU.
En rappel, dans le cadre de l’«𝐎𝐟𝐟𝐞𝐧𝐬𝐢𝐯𝐞 𝐚𝐠𝐫𝐨𝐩𝐚𝐬𝐭𝐨𝐫𝐚𝐥𝐞 𝐞𝐭 𝐡𝐚𝐥𝐢𝐞𝐮𝐭𝐢𝐪𝐮𝐞 𝟐𝟎𝟐𝟑-𝟐𝟎𝟐𝟓 », le ministère de l’Agriculture, des Ressources animales et halieutiques ambitionne produire cette année 50 mille tonnes de poissons sur les 100 mille attendues d’ici à 2025. Cette production se fera à travers l’implantation de cages flottantes sur 50 hectares de superficie dans les grandes retenues d’eau du pays.